Print icon

Assurance maladie pour étudiants

Assurance maladie obligatoire à compter de l’âge de 18 ans

Si vous vivez ou travaillez aux Pays-Bas, vous êtes tenu de souscrire une assurance maladie dès l’âge de 18 ans. Lorsque vous atteignez l’âge adulte, vous disposerez d’un mois pour choisir et souscrire une assurance maladie. Vous risquez une amende si vous n’avez pas d’assurance maladie après le premier mois.

Assurance maladie de base

Aux Pays-Bas, vous êtes dans l’obligation de souscrire une assurance maladie. L’assurance maladie se compose d’une assurance de base obligatoire et vous pouvez également souscrire une assurance maladie complémentaire. L’assurance de base rembourse les frais médicaux les plus courants, tels que :

  • Consultations chez le médecin généraliste et les médecins spécialistes
  • Séjour à l’hôpital et transport des patients
  • Soins psychologiques
  • Soins d’urgence à l’étranger (jusqu’à concurrence du tarif néerlandais)
  • Médicaments

Pour certains soins spécifiques qui ne sont pas considérés comme immédiatement nécessaires, par exemple le physiothérapeute, une assurance maladie complémentaire pourra être souscrite.

Aux Pays-Bas, on peut choisir entre plusieurs assureurs maladie : l’assurance de base n’est pas souscrite auprès du gouvernement, l’assurance maladie a été privatisée. Par ailleurs, vous n’avez pas à vous inquiéter de la qualité des soins si vous choisissez un autre assureur. Il n’y a pratiquement pas de cliniques privées aux Pays-Bas. Cependant, les assureurs santé ont des contrats avec certains prestataires de soins de santé. En fonction de la liberté de choix souhaitée des prestataires de soins, la plupart des assureurs santé vous proposent différentes polices.

  • Police de prestations en nature (Naturapolis) : vous ne serez remboursé intégralement que pour les soins planifiés par des prestataires de soins sous contrat. Votre relevé de soins sera envoyé directement à l’assureur maladie. Les variantes les plus avantageuses de cette politique sont également appelées “politique budgétaire”.
  • Police de remboursement (Restitutiepolis:) : vous pouvez choisir auprès de quel prestataire de soins vous recevrez des soins et tous les soins (prévus) seront entièrement remboursés. Vous devrez régler la facture vous-même puis en réclamer le remboursement auprès de votre assureur.
  • Police combinée (Combinatiepolis) : dans cette variante, vous trouverez une combinaison de polices en nature et de restitution.

Vérifiez donc si l’assureur maladie auprès duquel vous souhaitez souscrire une assurance a un contrat avec l’hôpital de votre région. Cela vous évitera d’avoir à effectuer de longs déplacements pour bénéficier des soins prévus. 

Franchise et cotisation personnelle

Aux Pays-Bas, la quasi-totalité des soins nécessaires dans le cadre de l’assurance maladie de base sont entièrement remboursés. Cependant, chaque année civile, il y a une franchise obligatoire de 385,- €. Cela signifie que si vous avez recours à des soins, vous devez payer un montant total de 385 euros. Une fois la franchise acquittée, les soins concernés sont entièrement remboursés. Il est possible d’augmenter la franchise, ce qui vous permet de payer moins cher votre prime mensuelle.

Certains soins sont exclus de la franchise : par exemple, vous n’aurez jamais à payer vous-même la facture lorsque vous irez chez le médecin. En plus de la franchise, il existe également une cotisation personnelle aux Pays-Bas. Par exemple, si vous allez à la pharmacie pour prendre des médicaments, vous n’êtes parfois que partiellement remboursé et vous devez payer les autres frais vous-même. Demandez toujours s’il y a une cotisation personnelle, afin de ne pas avoir de surprises financières. 

Allocation de soins

Pour de nombreuses personnes, la prime de soins représente une grosse partie de leur budget mensuel. Afin de satisfaire aux exigences minimales aux Pays-Bas, le gouvernement prévoit une compensation financière pour la prime de soins élevée : l’allocation de soins. Si vous vivez, travaillez ou effectuez un stage aux Pays-Bas, vous pourrez probablement demander une allocation de soins. Vous pouvez vérifier sur notre site web si vous y êtes admissible :  

Healthcare allowance calculator (in English)

Mutuelle de santé complémentaire

L’assurance soins de santé de base rembourse la plupart des soins nécessaires aux Pays-Bas. Toutefois, de nombreuses personnes choisissent de souscrire une assurance maladie complémentaire en plus de l’assurance maladie de base obligatoire. La plupart des jeunes aux Pays-Bas le font pour obtenir également le remboursement des frais dentaires, de contraception et de physiothérapie. Il existe de nombreux forfaits ou modules différents parmi lesquels vous pouvez choisir. Il est intéressant de comparer les forfaits ou modules supplémentaires pour voir lequel répond le mieux à vos besoins.

Non assuré

Comme indiqué précédemment, tout adulte vivant et travaillant aux Pays-Bas est tenu de souscrire une assurance maladie. Dans le cas contraire, vous recevrez une lettre du Bureau de l’administration centrale (CAK) aux Pays-Bas. Si vous ne souscrivez pas à une assurance maladie dans les 3 mois suivant la réception de cette lettre, vous risquez une amende de plusieurs centaines d’euros.

Emploi ou stage rémunéré aux Pays-Bas

Si vous n’habitez pas aux Pays-Bas mais que vous avez l’intention d’y travailler pendant vos études ou si vous souhaitez effectuer un stage rémunéré, vous êtes tenu de souscrire une assurance de base néerlandaise. Pour souscrire l’assurance de base, vous devez disposer d’un numéro d’identification néerlandais (Burgerservicenummer ou BSN). Vous pouvez demander un numéro d’identification à la municipalité locale.

Vous hésitez sur la nécessité de souscrire une assurance maladie néerlandaise ? Alors vous pouvez vérifier cela auprès du CAK:

www.hetcak.nl

Temporairement aux Pays-Bas

Si vous êtes temporairement aux Pays-Bas et que vous êtes assuré dans votre propre pays, il se peut que l’assurance de base de votre pays d’origine soit suffisante. C’est très probablement le cas dans les situations suivantes :

  • Si vous avez uniquement l’intention d’étudier aux Pays-Bas et que vous n’avez pas l’intention de travailler ou de faire un stage rémunéré.
  • Si vous envisagez un séjour temporaire aux Pays-Bas (moins d’un an)
  • Si vous êtes un citoyen de l’UE (ou si vous venez de Suisse, du Liechtenstein, d’Islande ou de Norvège)

Dans ce cas, veuillez contacter l’assureur maladie de votre pays. Vous pouvez également y demander une carte européenne d’assurance maladie (CEAM) valable aux Pays-Bas.

Comparer et choisir une assurance maladie pour les étudiants

Il existe de nombreux assureurs santé aux Pays-Bas qui appliquent tous une prime différente pour l’assurance maladie. Cela peut rendre le choix difficile.

Plan par étapes pour le choix d’une assurance maladie pour les étudiants :

  • Franchise : choisissez d’abord si vous voulez seulement payer la franchise obligatoire (385,- euros) ou si vous choisissez une franchise plus élevée (885,- euros).
  • Choix des soins : quelle liberté souhaitez-vous avoir pour choisir un hôpital ou un spécialiste en cas de soins planifiés ?
  • Montant : Toutes les assurances maladie de base ont exactement la même couverture en termes de soins. Cependant, les primes peuvent fortement varier.

Clause de non-responsabilité

Toutes les informations figurant sur ce site web ont été compilées avec le plus grand soin possible. Studenten-zorgverzekeringen.nl ne peut être tenu responsable des erreurs éventuelles sur le site web. Les décisions prises par les visiteurs de Studenten-zorgverzekeringen.nl le sont toujours sous leur propre responsabilité et à leurs propres risques, même lorsqu’elles sont basées sur nos informations.